La dormeuse de Naples par Adrien Goetz – Quand un artiste raconte l’art et la légende…

16 07 2009

dormeusedenaples.jpg

Après Le portrait d’Assouline, Le Grand soir de François Dupeyron ou encore les petits délices de Sophie Chauveau sur les peintres italiens, ne manquait que ce petit livre, œuvre d’un spécialiste de l’histoire de l’art. De l’histoire de l’art et de l’art de le décrire, de l’écrire aussi.

Avec Goetz, on découvre une légende qu’il alimente – la disparition d’un tableau exceptionnel d’Ingres:  La dormeuse de Naples. D’abord en prenant la plume au nom de l’auteur du tableau lui-même, subjugué par un modèle qui lui a permis de donner toute sa force à sa peinture et qu’il recherchera sa vie durant, puis au nom du peintre Corot et enfin à la place d’un ami de Géricault. Ces deux derniers artistes ont en commun d’avoir pu admirer le tableau.

On découvre par le biais de cette légende et de ce récit d’invention difficile – qui adopte trois styles différents – le monde des peintres, leur ressenti, leur travail –qui n’est pas toujours l’assouvissement d’une passion. Nous lisons ces trois cahiers qui ont la force du mystère et qui expose ce cas de totale séduction face à un tableau, face à un modèle qui renait, réel, par la peinture. C’est comme si la peinture donnait une nouvelle consistance à la vie. Et c’est peut-être pour cela que ce tableau, qui imite en quelque sorte le Créateur, a disparu…

Rouen, le 15 juillet 2009.

Claire.


Actions

Informations



Une réponse à “La dormeuse de Naples par Adrien Goetz – Quand un artiste raconte l’art et la légende…”

  1. 16 07 2009
    Jean-Baptiste (23:28:08) :

    Il n’est pas exact de dire qu’il ne manquait plus que ce livre pour évoquer le lien entre peinture et littérature. Le dernier livre de Pierre Michon – Les Onze – vient le démontrer. C’est l’histoire de la commande d’un tableau imaginaire : celui des onze du Comité de Salut Public… Je vous en reparle très vite sur le blog puisque j’en ai achevé le week-end dernier la lecture.

Laisser un commentaire




Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin