• Accueil
  • > Au fil de nos lectures
  • > Ceux qui ne mentent jamais par Thierry Maricourt, Ginko Editeur, 2010 – « La vérité sort de la bouche des enfants ». Et alors ? Trop facile et factuel.

Ceux qui ne mentent jamais par Thierry Maricourt, Ginko Editeur, 2010 – « La vérité sort de la bouche des enfants ». Et alors ? Trop facile et factuel.

24 10 2010

ceuxquinemententjamais.jpg

Facile et factuel. J’espère d’ailleurs – mais sans trop y croire – que la mention «  Toute ressemblance, dans ce roman, avec une sale affaire bien réelle serait purement fortuite, évidemment » est bel et bien ironique.

Comment penser sérieusement que son auteur est romancier ? Suffit-il pour cela de changer le nom d’une cité du Nord de la France ? De vieillir un juge ? Et, au passage, d’entretenir, sans réel second degré, la caricature autour de certaines professions, en l’occurrence, les prêtres ou encore les nourrices et les policiers ? L’auteur, pour moi, n’est pas même psychologue tant son livre est maladroit, empli, donc, de caricatures et de clichés non seulement sur la parole sacrée des enfants – dont j’attendais qu’elle soit analysée – mais encore sur le comportement des adultes. Ceux-ci, qu’ils soient accusés ou bien accusateurs, voire juges, ne sont pas réellement mis en cause. Certes ils sont moqués. Mais cela ne va pas plus loin.

Ce livre est donc pour moi une déception. Il pointe sans aller au-delà. Il évoque l’affaire d’Outreau sans réussir soit complètement à la coller pour devenir document soit complètement à s’en détacher pour devenir roman. Sans doute y a-t-il eu une sorte de peur du sujet ?

Toujours est-il que faire un tel livre sans traiter la faillite d’un système judiciaire qui érige les psychologues ou psychiatres en tenants de la vérité absolue et les juges en bourreau est dommage. Ne pas exploiter la relation du système à l’enfant sans parler de la place royale de celui-ci dans la société en général est aussi dommage. En taisant et en occultant certaines pistes pourtant frôlées, Thierry Maricourt passe pour moi à côté de son récit. Il n’exploite pas les faits, des faits qu’il n’a pas assez étoffés.

En saisissant ce livre (grâce à l’opération Masse critique organisée par Babelio), j’ai cru qu’il pourrait être associé à celui de Mazarine Pingeot qui prenait à bras le corps l’affaire Courjault, Le Cimetière des poupées. Il ne lui arrive pas à la cheville.

Sauf subrepticement lorsque, victime devenu bourreau, l’enfant prend la parole tout au long du récit. On écoute alors une poésie douloureuse, seule vraie raison de lire ce livre.

«  Je t’écris d’une prison spéciale. S’il existe un règlement, celui-ci ne figure nulle part. Aucun point auquel se référer, auquel faire allégeance. Je n’ai pas de codétenus. 

Dirais-tu que j’ai mérité de séjourner ici ? 

Oserais-tu le dire ? 

Le temps n’existe pas dans cette prison. 

Y séjournerai-je toute ma vie ? 

A coup sûr plus longtemps que toi. » 

http://www.babelio.com/livres/Maricourt-Ceux-qui-ne-mentent-jamais/191482/bloguer

Paris, le 19/10/2010.

Claire.


Actions

Informations



2 réponses à “Ceux qui ne mentent jamais par Thierry Maricourt, Ginko Editeur, 2010 – « La vérité sort de la bouche des enfants ». Et alors ? Trop facile et factuel.”

  1. 11 11 2010
    Jocaste (11:18:27) :

    Peut-être êtes-vous passée à côté de votre lecture ?
    Ayant lu ce livre, je suis en totale opposition avec ce que vous dites… Thierry Maricourt est bel et bien romancier, consultez ses autres ouvrages et votre critique n’en sera que plus sérieuse !
    De plus, je pense que si quelqu’un connaît cette affaire c’est lui ! Il avait déjà publié Mon enfant d’Outreau et en cherchant un peu je me suis rendue compte qu’il ne connaissait pas seulement la ville d’Outreau mais il a rencontré l’ensemble des protagonistes de cette affaire et a même servi de guide à des journalistes étrangers. Dans ce roman l’idée n’était sans doute pas de faire une énième redite de cette affaire judiciaire, le sujet a suffisamment était traité…

  2. 11 03 2011
    sauna tours (11:02:33) :

    Salut à tous !
    Félicitation pour le site Internet et vos articles.
    C’est un réel plaisir de venir vous relire presques tous les jours.
    Féliciations :-)

Laisser un commentaire




Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin